* *
* *
Radio

Fermer EXPE 2012 TO5G

Fermer Activation F5KDR/P

Fermer Bricolons

Fermer Aprs

Fermer CW

Fermer Concours

Fermer Coordonnées

Fermer Cluster

Fermer Fréquences

Fermer Horloge Mondiale

Fermer Les membres

Fermer Photos et Vidéos

Fermer Locator

Fermer Manuels RX/TX

Fermer Psk

Fermer U.I.T-ZONES

Fermer Station spatiale ISS

Fermer SDR

Log en ligne
Stations météo

Fermer Stations membres

Fermer Satellites Meteo

Aux bonnes affaires
Radioamateurs France

RAF 11-Semaine 36 – 2018

radioamateurs-france

A visiter
news.gifNouvelles


FRÉQUENCES - RADIOAMATEURS
 
L'ARCEP publie les contributions à la consultation publique sur les conditions d'utilisation des fréquences par les stations radioélectriques des services d'amateur. 

Paris, le 14 juin 2012

L'ARCEP a mis en consultation publique, du 15 décembre 2011 au 20 janvier 2012, un projet de modification du cadre règlementaire relatif aux conditions d'utilisation des fréquences par les stations radioélectriques des services d'amateur.

Cette consultation publique porte sur un projet de décision destiné à remplacer la décision n° 2010-0537 de l'Autorité en date du 4 mai 2010 précisant les conditions techniques d'utilisation des bandes de fréquences aux installations radioélectriques des services d'amateur.

Par rapport aux dispositions existantes, les modifications proposées sont les suivantes.

- Le projet de décision a d'abord pour objet de supprimer certaines restrictions précédemment associées à l'utilisation de la bande 50,2-51,2 MHz par les installations radioélectriques du service amateur et à permettre l'utilisation de l'ensemble de la bande 50-52 MHz par les radioamateurs, en Région 1 (c'est-à-dire en métropole, à la Réunion et à Mayotte), à titre secondaire. Ces modifications mettent en œuvre les dispositions de l'arrêté du 23 juin 2011 portant modification du tableau national de répartition des bandes de fréquences (TNRBF).

- Le projet de décision vise ensuite à permettre l'utilisation, par les radioamateurs, des modes de communications numériques, dans un contexte international d'évolution technologique des transmissions numériques, tout en assurant la conformité des conditions techniques du cadre règlementaire français avec le cadre international défini par le règlement des radiocommunications.

- Le projet de décision s'attache enfin à mieux traduire les dispositions du règlement des radiocommunications en matière d'utilisation des fréquences par les stations radioélectriques des services d'amateur.

La consultation publique a donné lieu à 26 contributions émanant à la fois d'associations et de particuliers radioamateurs.

Le projet de décision a par ailleurs été soumis pour avis à la commission consultative des communications électroniques le 27 avril 2012.

Les consultations organisées en vue de la finalisation du projet de décision sont donc achevées.

C'est dans ce contexte que l'Autorité publie aujourd'hui les contributions à la consultation publique en y joignant un document de synthèse.

Les acteurs ont accueilli favorablement le projet de décision soumis à consultation. Les contributions ont toutefois conduit à quelques ajustements qui contribuent à clarifier le texte, sans modifier le dispositif de la décision.

Le projet de décision résultant de cette phase de consultations a été notifié à la Commission européenne le 31 mai.

A l'issue du délai de trois mois prévu par la procédure de notification à la Commission européenne, l'ARCEP prévoit d'adopter cette décision, qui entrera en vigueur à compter de sa publication au Journal officiel de la République française, après homologation par arrêté du ministre chargé des communications électroniques.

>> ARCEP <<


Plus grosse encore!! - par f4gea le 07/03/2012 @ 13:03

L’énorme tache solaire AR 1429, que Futura-Sciences montrait hier, a fait des siennes cette nuit avec une explosion de très forte puissance atteignant le niveau X-5, observée et filmée par les satellites GOES et SDO. La tempête solaire devrait toucher la Terre entre le 8 et 9 mars.

Apparue le 2 mars et surveillée de près, la tache solaire AR 1429 a été le siège d’une explosion très forte le 5 mars, atteignant le niveau X-1. Rappelons que les éruptions solaires sont classées en 5 niveaux (A, B, C, M et X), avec dix sous-niveaux de 1 à 10.

Cette zone éruptive dont la longueur est de quatre fois le diamètre de la Terre, abrite le dixième événement de ce genre depuis le début du regain d’activité solaire (dans un cycle qui porte le numéro 24 et dont l’amorce remonte à 2008).

L’éruption de cette nuit a été repérée à 0 h 28 TU (1 h 28 en France) par le satellite géostationnaire GOES. L’observatoire solaire SDO a pu filmer l’événement dans plusieurs longueurs d’onde. Ces énormes phénomènes d’origine magnétique se produisent, en période d’activité solaire, au niveau de la photosphère et produisent de volumineux jets de matière à de grandes distances.

Ils s’accompagnent aussi de puissantes émissions électromagnétiques dans différentes longueurs d’onde, le visible mais aussi les domaines radio et X. Ils peuvent être suivis d’éjections de matière coronale, ou CME.

C’est ce qu’a produit l’éruption de cette nuit. La Terre devrait recevoir un peu de cette manière éjectée entre le 8 et le 9 mars. Ce débarquement de particules électriquement chargées pourrait générer quelques désagréments dans les communications et, surtout, produire de très belles aurores polaires. Mercure et Vénus, plus proches du Soleil, devraient, elles, être davantage touchées que notre planète.

(sources: Futura-Sciences)


Activitée solaire explosive! - par f4gea le 07/03/2012 @ 12:59

Le cycle solaire actuel qui porte le numéro 24 est désormais bien entamé. Il ne se passe plus un jour sans que notre étoile ne montre quelques petites traces sombres, des anomalies magnétiques qui se traduisent par des taches, zones sombres où la température (4.000 kelvins) est moins élevée que sur le reste du disque solaire (6.000 kelvins). Observées à l'œil nu pour la première fois en Chine il y a plus de 2.000 ans, les taches solaires sont étudiées par les astronomes depuis Galilée et l'on doit à un amateur allemand, Heinrich Schwabe, d'avoir découvert au XIX

Dixit...
e

siècle leur périodicité selon un cycle qui oscille entre 8 à 15 ans.

Plus on approche d'un maximum solaire (le prochain devrait se produire en 2012-2013) et plus le nombre et la taille de ses taches augmentent, tout comme les CME, ces éjections de masse coronale qui envoient dans l'espace des flots de particules énergétiques. Quand la Terre reçoit ce flux de plasma, les aurores boréales se déclenchent et nos systèmes électroniques de communication s'affolent. AR 1429 est la toute nouvelle tache solaire géante qui fait parler d'elle. Apparue le 2 mars elle est déjà à l'origine de la plus forte éruption enregistrée ces dernières années.

Pour évaluer la puissance des éruptions solaires, les astronomes utilisent une échelle à cinq niveaux (notés A pour Anodine, B, C, M et X pour eXtrême) et dix sous-niveaux (de 1 à 10). L'éruption enregistrée par le satellite solaire SDO (Solar Dynamics Observatory) le 5 mars est classée X-1, et pour la première fois depuis la fin du dernier cycle solaire en 2006 une CME est entrée dans le club très fermé des éruptions de classe X.

Il faut dire que la tache solaire qui l'a produite ne passe pas inaperçue, comme ont pu s'en rendre compte les astronomes amateurs qui peuvent en ce moment observer un Soleil plein de surprises. AR 1429 pourrait en effet largement contenir plusieurs fois la Terre tant son étendue est conséquente. Comme AR 1302 apparue en septembre dernier ou

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 ] SuivantFin
logoDernières Nouvelles
Calendrier
Heure à Paris
[Paris, UTC/GMT +1:00]]

 

Connexion...
 Liste des membres Membres : 113

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 7

Total visites Total visites: 1030154  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 7

Le 08/09/2018 @ 22:22

Record connectés :Cumulé : 112

Le 26/04/2018 @ 06:12


Webmaster - Infos
^ Haut ^